Mickael Nicolas royal
Mickael Nicolas royal

Mickael Nicolas royal

Le meusien Mickael Nicolas a une nouvelle fois épuré la concurrence avec deux victoires de manches malgré deux départs ratés. En Mx1, l’alsacien, Yann Charron, nouveau champion de France National a fêté son retour en ligue avec un beau doublé devant le meusien Ludovic Macler.

Avec 30° à l’ombre, les organismes ont souffert ce dimanche à Mothern en terre alsacienne. Epreuve comptant pour le championnat Alsace-Lorraine FFM. Sur l’un des plus beaux circuits du calendrier, les premières soudaines chaleurs estivales ont joué un rôle capital tout au long de la journée. Des conditions qui n’ont pas empêché une nouvelle fois Mickael Nicolas, champion de France 2008, d’assurer le spectacle ! « Il est incroyable », « quelle belle remontée », les superlatifs ne manquent pas de la bouche des spectateurs à la fin de la deuxième manche. Moyennement parti, se faisant percuter par un pilote dans les premiers virages, Nicolas va repartir bon dernier, 35e, avec comme un seul objectif la tête de la course.

Démontrant un pilotage tout en finesse et une science des trajectoires dont lui seul à le secret, le pilote Yamaha pointait à la troisième position à mi-course. Ravissant la seconde au jeune Mickael Friedrich (MC Mothern) hauteur de sa meilleure performance, Nicolas va ensuite combler un retard conséquent qui le sépare de la première place. Sous les encouragements du public et du speaker, le champenois Jérémy Hiole de retour à la compétition ne pourra rien faire. Mickael Nicolas prendra l’avantage dans le dernier tour. Déjà hauteur d’un scénario similaire en première manche, le meusien prouve qu’à 27 ans et quoi qu’il en dise, il est le numéro un du championnat Alsace-Lorraine.

Complète le podium, la bonne surprise de ce jour, Mickael Friedrich qui a réussi son rendez-vous à domicile pour sa première saison en Mx2. Derrière ces deux hommes, Matthieu Weber (TTTMC) et Florian Lambert (MC Evasion 55), aux coudes à coudes au classement provisoire, se sont livré un beau duel. Finalement la Kawasaki de Lambert monte sur la troisième marche du podium. La bonne opération du jour est à remettre au frouardais David Devignes (8e) qui a profité des chutes de l’alsacien Pierre Oudin (12e) pour reprendre la quatrième place du provisoire.

Charron, Macler et Hezette

Inscrit de dernières minutes en Mx1, le mosellan Ludovic Macler aura démontré une belle vitesse de pointe en première manche. Collé aux roues du nouveau champion de France National, l’alsacien Yann Charron, Macler a cru réaliser l’exploit du jour.

C’était sans compter sur un physique moins affuté en fin de manche et une baisse de régime qui ne pardonne pas à ce niveau. « Je manque cruellement de physique, en fin de manche j’ai même commencé à avoir des douleurs à l’estomac à cause de la chaleur. Charron est vraiment très rapide mais je suis content tout même de l’avoir tenu une bonne partie de la manche ». La deuxième manche sera plus animée avec la blessure à l’épaule du second du championnat, Loïc Ferry et l’abandon d’un excellent Julien Rabasquinho, quatrième lors des premiers débats.

Ils représentent la relève, les Cadets/Minimes ont vu la victoire en terre alsacienne du spinalien Kilian Lambritchs.

En trophée, belle victoire de Norbert Webber, le père de Matthieu en Mx2, beau week-end pour la famille

La saison poursuit son sprint estival avec la 9e manche ce week-end à Champs-le-Duc (88) et surtout la grande finale du National Mx1

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×

Panier