« Motocross » ! Une passion pour certains, un sport inconnu pour d’autres…
Camille FOEGLÉ est la copine du numéro 24, Bryan TASSONE, pilote MX2.

« Motocross » ! Une passion pour certains, un sport inconnu pour d’autres…

Le monde du motocross n'est pas que réservé aux garçons !
Le monde du motocross n’est pas que réservé aux garçons !

Malgré  l’implication d’entreprises pesant des millions voir des milliards pour certaines sur les marchés internationaux, ce sport manque de médiatisation sur les chaines publiques. Pas de retransmissions ni de reportages lors des grands rendez-vous. Cette situation  entraine des avis et des préjugés. Pour certaines personnes, le motocross se résume à des hommes se réunissant entre copains, buvant des bières, rigolant sur des blagues machistes en laissant les Femmes loin des terrains. En bref, une activité solitaire et égoïste. Face à cela, il nous est impossible d’expliquer le motocross. Plus qu’un sport, c’est un univers, un mode de vie qui se dévoile dès lors que vous vous impliquez.

Loin des championnats américains et des grands prix, il existe un autre monde, celui des courses amateurs. Là ou des Hommes vivant pour la même passion se retrouve tous les week-ends pour arpenter bosses et virages dans la boue et la poussière. N’allez pas croire qu’il ne règne pas une atmosphère de compétition, au contraire. Les courses sont toutes aussi disputées et l’envie de réussir égalée.

Le samedi, la caravane du motocross arrive dans la ville d’accueil. C’est alors que les voitures, camionnettes, remorques, caravanes et camping-car composés d’hommes, femmes et enfants se réunissent dans les paddocks sur plusieurs hectares. Car même s’il n’y a qu’une personne derrière la grille de départ, le motocross est souvent une affaire de famille, une passion commune où chaque membre à un rôle. C’est justement ces personnes et plus particulièrement les Femmes que MxLorraine.fr a voulu mettre en avant. Elles sont assistantes, infirmières, cuisinières, panneauteurs, mécaniciennes, coach, photographes,… Peu importe leurs rôles, elles doivent gérer la pression, les joies, les déceptions de leur(s) pilote(s) tout en gérant leurs émotions: l’angoisse du départ, la peur de la chute,… etc.

Focus sur deux de ces dames, Angèle REMARK et Camille FOEGLÉ,  indispensables et méritant elles aussi la plus haute marche du podium.

Angèle est la femme de Fréderic, pilote quad et ancien pilote moto.

Comment en êtes-vous venu à être sur les terrains de moto ?

J’ai découvert cet univers grâce à mon mari. Dès que je suis venue sur les terrains, j’ai tout de suite aimé l’ambiance. Quand on part en week-end c’est un peu comme des vacances. Chez nous c’est une histoire de famille. On vient avec les enfants, ils adorent ça aussi. Nous sommes sur les courses de moto depuis 2010.

Entre vie professionnel et maman, pas trop dure à gérer l’organisation ?

Il n’y a pas d’organisation particulière la semaine. Le matériel et les ustensiles nécessaires pour l’intendance sont déjà prêts d’un week-end à l’autre, donc ça va.

Alors c’est quoi le programme aujourd’hui ?

Le matin, c’est le petit déjeuné à préparer. Il y aussi l’apéro, préparer le repas puis la vaisselle. Il faut ajouter les essais et les courses qui dictent l’organisation. J’ai toujours quelques choses à faire et la journée passe très vite. Et puis avec les copines ont papote et on fait bronzette lorsque la météo le permet. Sinon on se cache derrière les manteaux et K-way (rire).

Au moment des courses justement, on ressent la pression ?

Oh oui, mais moi j’ai mon astuce, je me cache derrière l’objectif de l’appareil photo. Je suis occupé et donc j’évite de trop stresser. Par contre les enfants suivent la course et le sont beaucoup. Surtout lorsqu’ils ne voient pas revenir leurs père. Sinon le quad me rassure un peu plus que la moto car il y a quatre roues.

Merci beaucoup Angèle

Chacun son rôle lors d'une course : ici papa fait la mécanique et maman la vaisselle
Chacun son rôle lors d’une course : ici papa fait la mécanique et maman la vaisselle !

Camille est la copine du numéro 24, Bryan TASSONE, pilote MX2.

Comment en es tu venu à venir sur les courses de moto ?

J’ai toujours aimé regarder les courses (le bruit et l’adrénaline). A l’âge de 3 ans mon père m’emmenait déjà encourager mon voisin. Mais quelques temps après il a dû arrêter les compétitions. Et il y a 5 ans j’ai photographié quelques pilotes à l’entraînement que je suis venu encourager par la suite lors de leurs courses.

Quel est le programme de ta journée lors d’une course ?

La veille de la course, on prépare tous ce qu’il faut, on embarque tous dans le camion, on accroche la caravane, arrivé au terrain je les aide à tout mettre en place sur notre emplacement (tonnelle, table…), on va passer le contrôle technique de la moto, on mange un petit plat de pâtes, on fait un tour de terrain puis on fini souvent la soirée en discutant avec les autres pilotes. Le jour J on se lève, on mange un peu, puis je vais sur le terrain voir les essais. Une fois fini je retourne au camion parler de comment ça s’est passé, puis tout le reste de la journée je fais des allers-retours du camion au terrain en compagnie de mon chien. Une fois la super finale passé on boit souvent encore un coup avec les autres puis on remballe tous jusqu’à la semaine prochaine, après avoir attelé la caravane on rentre à la maison pour vider toutes les affaires qui seront lavés le lendemain. Voilà c’est à peu près ça…

As-tu déjà eu envie de prendre la place de ton chéri ?

J’aime bien rouler en moto et j’adore la compétition mais je ne me verrai pas rouler à la vitesse du régional et encore moins avec 39 autres pilotes, je pense donc que je vais rester aux compétitions avec mon cheval ça vaut mieux pour tous le monde lol

As-tu peur lors des courses ?

Non, je n’ai pas peur lors des courses car dans la vie si l’on ne veut pas se mettre en danger, on ne fait plus rien! C’est sur que l’on appréhende toujours un peu mais c’est parce que l’on s’est tous ce qu’il peut se passer.

Merci beaucoup Camille, À bientôt

 

Ainsi ce fini cette article, Nous sommes fiers de rendre hommage à toute les femmes présentent sur les paddocks chaque week-end et  c’est avec sincérité que nous vous disons un Grand MERCI pour tous ce que vous accomplissez à nos cotés. 😉

 

 

Photo : Allo-Mx

Cet article a 2 commentaires

  1. Gustave

    Il existe plusieurs sites qui parlent de Motocross, ceux qui
    veulent si intéresser ont tout à leurs disposition. Si il souhaite pratiquer je
    leurs conseille le site http://www.champion-accessoires.com
    qui propose une large gamme de produits pour débuter.

  2. Mag

    Whaou merci de penser à nous!!! Et n’oublions pas les mamans de pilotes qui préparent les affaires, rassurent les plus jeunes, et surtout s’angoissent quand ils chutent et versent une larme d’émotion quand ils gagnent…. <3

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier