Nicolas Fleurette, un nouveau visage en MX1
Nicolas Fleurette est en pleine progression !

Nicolas Fleurette, un nouveau visage en MX1

MxLorraine.fr est allé à la rencontre d’un nouveau visage en MX1 qui ne cesse de progresser, Nicolas FLEURETTE.
Pour sa première saison dans la catégorie reine, le pilote du moto club de Saint Dié a montré de bonnes choses tant sur les départs, que sur les manches. Après un début de saison sur la défensive, Nicolas a réalisé ce week-end son premier podium de manche. Voila un résultat qui récompense tout le travail accompli pour revenir sur la moto suite aux multiples blessures de ces dernières années.
Focus sur ce sympathique garçon apprécié dans le parc pour sa gentillesse et sa bonne humeur.

Alors Nicolas, peux tu te présenter ?

Salutations… Je m’appelle Nicolas, 25ans bientôt 32. Je viens du fin fond des Vosges (basse sur le rupt). La semaine je suis mécanicien/vendeur moto.

Beaucoup de pilotes roule depuis le 80cm3 et avant. Nous t’avons vu venir plus tard sur le championnat de Lorraine, comment ce fait-il ?

J’ai commencé la moto assez tard (16ans) car il a fallu attendre de travailler un petit peu pour pouvoir me la financer. J’ai commencé par rouler comme ça dans mon coin puis j’ai rencontré quelques bons pilotes comme Vincent Begin, Julien Rabasquinho et Lévy Batista qui m’ont apporté beaucoup par leurs expériences et leurs techniques.
Ensuite j’ai décidé de participer à quelques courses de motocross. J’ai aussi participé à quelques épreuves du championnat de France de montée impossible au sein du team Toussaint RACING (www.toussaintracing.com) dont Thierry Toussaint en est le responsable. Il m’a également apporté beaucoup de conseils pour les départs…  😉

Comme je le disais dans l’introduction, tu as connu des blessures à répétition?

Oui en effet,  les blessures furent rapides après les débuts en moto. Deux malléoles cassés en 2007, multiples fractures à la jambe droite avec luxation du genou droit et croise arraché en 2009, luxation épaule droite en 2011, fractures des doits en 2012.  C’est lourd de toujours repartir de quasi zéro après tout ça…

Cette année, tu as décidé de passer en mx1, pourquoi ce choix ?

Parce que l’on peut faire des lèves plus facilement… (Rire)
Pour le passage en mx1 cela s’est fait un peu par hasard. J’ai eu l’occasion d’essayer une 350 KTM et cette moto ma beaucoup plu pour son moteur. C »est une grosse 250 et c’est appréciable car je n’était pas agressif en 250. De toute façon j’ai pas eu le choix Noem aime bien le orange…

Nous t’avons vu participer à l’épreuve du national MX1, peux tu revenir sur ce week-end ?

Le national à Bitche… quoi dire à par que c’est très physique et intense ! Je n’ai pas réussi à prendre de bons départs et je me suis retrouvé souvent par terre dans les manches. Cependant ce fut une bonne expérience. Surtout à Bitche!

Tu montes en puissance au fur et à mesure des courses, quelle est la recette ?

La recette c’est la confiance et le fait d’acquérir l’expérience au fur et à mesure des courses pour appliquer tous les acquis des entraînements. Beaucoup de travail réalisé avec Lévy (physique et technique)

Quels étaient et quels sont à présent les objectifs pour cette saison ?

L’objectif est de progresser tout au long de l’année, se faire plaisir, rigoler avec les autres pilotes dans le parc, décrotter la moto avec ma chérie (maintenant qu’elle a un beau kit de nettoyage).

Un dernier mot Nicolas ?

Je te laisse je vais courir. La bise le Piaf!

Bon footing et merci Nicolas

 

Photo par Allo-Mx

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×

Panier